EGLISE DU LOT / Revue religieuse N° 6

N° 6
Revue religieuse catholique du diocèse de Cahors

Editorial de Mgr Laurent Camiade :
Le scandale de l’Église

Le Christ, parce que vrai Dieu et vrai homme, a toujours été objet de scandale : croire en l’humanité de Dieu, Dieu incarné, c’est un choc. Nous sommes peut-être habitués aux mots de l’Incarnation mais sa réalité n’a rien d’évident. Dieu crucifié, c’est le grand « scandale pour les juifs et folie pour les grecs » comme écrivait saint Paul (cf. 1 Co 1,23).

Mais si ce scandale de la foi ne suffit pas, il y a pire scandale : celui de l’Église. Croire que Dieu entre en contact avec nous à travers des pécheurs, comment est-ce possible ?

En 1952, le grand théologien Henri de Lubac, dans un livre appelé « Méditations sur l’Église », écrivait : « combien plus scandaleuse encore, combien plus folle, cette croyance à une Église où non seulement le divin et l’humain sont unis, mais où le divin s’offre obligatoirement à nous à travers le « trop humain » ! » (p. 39) Et il ajoutait plus loin « combien plus que pour le Christ faudra-t-il donc, pour contempler l’Église sans scandale, que le regard se purifie et se transforme ! » Transformer, purifier notre regard sur l’Église, n’est-ce pas une priorité pour aujourd’hui ? Tant de mauvaises images sont sous nos yeux, tant de révélations troublantes et inquiétantes.

Voici trois pistes simples pour que notre méditation sur l’Église s’oriente sur ce nécessaire chemin de purification de nos regards :

• l’Église est une mère, qui nous donne la vie de Dieu par le moyen des sacrements. Le modèle maternel de l’Église est la Vierge Marie. Par grâce de Dieu, Marie est fiable en toute son existence. Elle magnifie le Seigneur de toute son âme et chante sa miséricorde. De même, les célébrations de l’Église nous ouvrent la vie du ciel. Une mère n’est pas devenue mère toute seule. Elle a conçu d’un autre. L’Église, comme Marie, n’a de fécondité que par la puissance de Dieu. Elle n’est pas auto-centrée mais son cœur maternel se tourne sans cesse vers les plus petits des enfants de Dieu, vers les pauvres, les malades. Ainsi, l’Église œuvre humblement pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde.

• l’Église est une « institution » : qu’est-ce à dire ? Une administration centralisée, froide et sans cœur ? Non. Pour instituer l’Église Jésus a appelé un collège : les douze Apôtres. Choisis personnellement et appelés par le Christ pour «  être avec lui et pour les envoyer » (cf. Mc 3,14). Parmi les 12, il y a Judas, le traitre. Il fait mystérieusement partie du projet de Dieu. Mais il y a surtout Pierre, Jean, André, etc. La grande question de Jésus à Pierre c’est : « m’aimes-tu ? » (cf. Jn 21,15) Jésus pose cette question à chaque baptisé, à chacun de ses disciples : m’aimes-tu ? Cette question institue l’Église et provoque sans cesse à aimer Dieu et le prochain.

• l’Église est « communion hiérarchique ». Les prêtres, revêtus du sacrement de l’ordre, ont été appelés pour faire retentir sans cesse la parole de Dieu, la question de Jésus : m’aimes-tu ? Ils ne sont pas des sur-hommes mais ils ont été choisis et appelés par le Seigneur dans son Église. Ils sont « ministres ordonnés » c’est-à-dire « au service » de la communion et de la sanctification des autres baptisés. Le ministère ordonné ne fait pas de l’Église une administration technocratique impeccable mais organise un peuple fraternel, rassemblé par le Christ et vivant dans le monde pour y répandre son amour.

Pour conclure, citons saint Paul VI : « L’Eglise se fait parole ; l’Eglise se fait message ; l’Eglise se fait conversation » (Ecclesiam suam, n°67, 1964). Le dialogue n’est-il pas un idéal à cultiver en cette époque de scandale ?

Mgr Laurent CAMIADE
Evêque du diocèse de Cahors

Sommaire :
- P.2 : Editorial de Mgr Laurent Camiade
- P.3 : Paroisses de Coubalan et Cahors : jumelage signé
- P.4/7 : Jubilé des 900 ans de la cathédrale de Cahors
- P.4 : La clé "Eglise" par Mgr Laurent Camiade
- P.6 : La Sainte-Coiffe, par André Décup
- P.7 : Le Suaire de Cahors, un signe, une Passion (colloque)
- P.8/11 : Visites pastorales de Mgr Laurent Camiade
- P.12 : L’Hospitalité Diocésaine au service des malades
- P.13 : 500 jeunes de 4e et 3e réunis à Lourdes
- P.13 : "Protection, délivrance, guérison", par Chantal Bonnemère
- P.14 : Les finances du diocèse
- P.15 : Agenda de l’évêque
- P.15 : Les équipes du Rosaire
- P.6 : Dans votre agenda

- "Eglise du Lot" disponible dans vos paroisses et téléchargeable ci-dessous :

EGLISE DU LOT n°6

Revue gratuite.
Vous pouvez aider à sa conception et aider l’Eglise dans sa mission avec un
don en ligne ici
(c’est pratique, rapide et sécurisé !)
Ou par chèque à l’ordre de : "Association Diocésaine de Cahors"
Si vous êtes imposable, vous pourrez déduire de votre base imposable 66 % de votre don dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.
Merci pour votre soutien !

Soutenir par un don