EGLISE DU LOT / Revue religieuse N° 7

N° 7
Revue religieuse catholique du diocèse de Cahors

Editorial de Mgr Laurent Camiade :
Le diocèse de Cahors consacré à Notre-Dame de Rocamadour

Un peuple nombreux s’est associé à la célébration de consécration du diocèse de Cahors à Notre-Dame de Rocamadour le lundi de Pentecôte.

Proposée dans le cadre des 900 ans de la cathédrale (une fête de l’église diocésaine puisque la cathédrale est l’église du diocèse), cette démarche aurait pu sembler étrange car il est devenu fréquent de souligner les faiblesses de l’Église, son inadaptation aux aspirations actuelles, ses scandales ou son décalage culturel et sociétal chronique depuis une soixantaine d’années. Mais au contraire, une profonde adhésion s’est manifestée. Merci à tous ceux qui ont répondu présent ou se sont associés à distance, n’ayant pas pu venir.

Au cœur de l’Église, il y a donc une entité qui n’est jamais démodée, qui n’est jamais décevante et qui attire toujours : la bienheureuse Vierge Marie, mère du Christ et mère de l’Église. Comme le disait le saint Concile Vatican II, « en la personne de la bienheureuse Vierge, l’Eglise atteint déjà à la perfection qui la fait sans tache ni ride. Les fidèles du Christ, eux, sont encore tendus dans leur effort pour croître en sainteté par la victoire sur le péché : c’est pourquoi ils lèvent leurs yeux vers Marie » (Lumen gentium, n° 65).

Peut-être justement parce que nous sentons notre Église fragilisée, nous sentons plus que jamais l’urgence de la prière et l’urgence de nous en remettre à Notre-Dame, la mère très aimante et bénie. Qui vient à Rocamadour, pose déjà un acte de confiance et d’abandon envers Marie dont le regard de mère ne peut que rassurer son âme.

Il observe bien, parfois, de curieuses attitudes au sanctuaire, exprimant des quêtes d’énergies positives abstraites plutôt que le désir de rencontrer la mère de Dieu. On voit circuler sur quelques réseaux sociaux obscurs des idées saugrenues comme l’affirmation que la statue de la Sainte-Vierge serait une déesse égyptienne égarée sur les bords de l’Alzou ! Ceux qui fréquentent ces sentiers bizarres, malgré tout, ne sont-ils pas habités par cette soif d’absolu nichée au plus profond des cœurs humains que Dieu le Père cherche à attirer à Lui ? La Vierge Marie saura bien, puisque sans la connaître, ils s’approchent d’elle, leur présenter un jour son fils.

Il y a aussi cette nuée de touristes ou d’amateurs de musique sacrée qui, tels des oiseaux migrateurs, vont et viennent au gré des saisons, des vacances ou des concerts. Parfois, c’est leur déambulation distraite ou émerveillée par le site, qui les conduit sur le parvis ou même jusque dans la chapelle miraculeuse. Ils suivent sans le savoir un pèlerin portant ses intentions auprès de la Vierge ou obéissent à un guide ouvrant la porte à un groupe plus ou moins attentif. Certains d’entre eux n’auront pas même un regard pour Notre-Dame, et pourtant, ils auront séjourné chez elle. Alors pour tous ceux-là également, si cette heure est la leur, Marie ouvre ses bras et présente Jésus.

Se consacrer à Notre-Dame, lui consacrer notre diocèse, c’est l’étape suivante. Quand on a découvert l’amour qui nous attendait, la mère qui nous ouvre ses bras, le fils qu’elle nous fait rencontrer, le Père qui nous aime depuis le commencement du monde, il n’y a qu’une réponse proportionnée : tout offrir et se livrer soi-même à l’amour. Ce « tout » de la consécration, cette donation intégrale, n’est sans doute pas à la portée de la faiblesse humaine, mais abandonnés à l’Esprit Saint, rien n’est impossible. Le lendemain de Pentecôte, cet élan devenait le nôtre.

Notre-Dame de Rocamadour, nous sommes tout à vous. Acceptez l’offrande de nos vies, complétez-la, purifiez-la, guidez-nous vers Jésus.

Mgr Laurent CAMIADE
Evêque du diocèse de Cahors

Sommaire :
- P.2 : Editorial de Mgr Laurent Camiade
- P.3 : Haltes spirituelles sur les chemins de Compostelle
- P.4/7 : Jubilé des 900 ans de la cathédrale de Cahors
- P.4 : Retour sur la procession de la Sainte Coiffe
- P.6 : Marie-Lys de Castelbajac, restauration de la chapelle axiale
- P.7 : Le Croix des Grandes Pauvretés
- P.8/10 : Visites pastorales de Mgr Laurent Camiade
- P.11 : Le Sanctuaire de Rocamadour et ses bénévoles
- P.12 : Ordinations presbytérales
- P.13 : Mgr Camiade, président de la Commission Doctrinale
- P.14 : Pèlerinage des Familles en Souffrance / Chrétiens Divorcés
- P.14 : Nominations
- P.15 : Agenda de l’évêque
- P.15 : Liste des EAP
- P.16 : Dans votre agenda

- "Eglise du Lot" disponible dans vos paroisses et téléchargeable ci-dessous :

Eglise du Lot n° 7

Revue gratuite.
Vous pouvez aider à sa conception et aider l’Eglise dans sa mission avec un
don en ligne ici (c’est pratique, rapide et sécurisé !)
ou par chèque à l’ordre de : "Association Diocésaine de Cahors"
Si vous êtes imposable, vous pourrez déduire de votre base imposable 66 % de votre don dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.
Merci pour votre soutien !

Soutenir par un don