Edito de Noël 2016 Par le P Mathias Leclair Curé de la Basse Vallée du Lot

Chaque année, fidèle au rendez vous la fête revient. Les lumières multicolores s’allument, les devantures des commerces sortent de leur torpeur et s’animent de mille manières. Même l’église, d’ordinaire si imperturbablement silencieuse, bruisse sous les pas de celles et ceux qui s’affairent, installant ici une étoile, ou là une guirlande.
Cette agitation bienvenue mêle pourtant en elle, à mes yeux en tous cas, un certain sentiment de dérangement, quand elle se fait trop pressante, trop imposante, comme si la fête se devait de tout recouvrir, à tout prix.
Poussé à son extrême ce mouvement qui « oblige » finirait presque par me faire perdre le goût de ces moments exceptionnels.
Nous le savons bien, la fête porte aussi en elle sa part d’incertitude, de questionnement, peut-être encore davantage aujourd’hui, dans ce monde que nous ressentons tous tellement mouvant, fragile, incertain devant son avenir.
Cependant tout cela ne saurait arrêter notre élan, notre désir d’un jour « autrement », car cela non plus ne serait pas bien juste et ne respectant pas l’appel vers « plus grand » que nous portons tous dans notre cœur.
Alors il nous faut venir à la crèche avec tout ce que nous sommes, avec toute notre vie, avec nos joies, avec nos peines, avec nos espoirs, nos peurs, nos lassitudes.
Le Seigneur nous accueille « en entier ». Sa rencontre nous appelle à la sincérité, à la reconnaissance, à la confiance et nous ouvre à une joie simple et profonde, la joie de Noël.
Mathias

Soutenir par un don