Messe Pèlerinage de Ste Germaine

Dimanche 3 juin 2018.
Eglise de Promilhanes.

Vous êtes invités toutes et tous à venir participer au Pèlerinage Messe pour fêter et honorer Ste Germaine et célébrer la Joie de Croire.

- 10h30 : accueil du peuple des baptisés avec l’association Sainte Germaine de Pibrac, suivie de la Messe à Ste Germaine.
- 11h30 : départ de la châsse en procession autour de l’église avec 5 arrêts : canonisation-béatification-2miracles-Germaine la Sainte qu’il nous faut
- 12h10 : retour de la châsse dans l’Église, un temps d’adoration des reliques.
- 12h30 : apéritif pour toutes les personnes autour du verre de l’amitié sous les marronniers.
En suivant, repas tiré du sac pour chacun en toute convivialité

Il y a plus de 70 ans que le Pèlerinage à Sainte Germaine de Promilhanes (près Limogne) n’a pas eu lieu.

Qui est Sainte Germaine ?

Dans notre beau département du Lot, quelle église, chapelle, n’a pas un signe de Ste Germaine, un vitrail, une statue, une chapelle, un oratoire, etc...
Avec son tablier ouvert, d’où tombent des roses, son ou ses moutons couchés à ses pieds et sa quenouille sous le bras, et oui vous la connaissez !!!
Quand on regarde sa vie, on voit qu’elle est faite d’humilité, de bonté, de miséricorde, de foi. Le tout malgré une vie de souffrances physiques et d’abandon qui l’ont conduit tout droit au ciel, et à la Sainteté.

Germaine naît à Pibrac, petit village près de Toulouse, en 1579, manchote et souffre d’écrouelles.
A 3 ans, elle perd sa maman. Sa marâtre de belle-mère refuse qu’elle vive au foyer familial et la relègue dans la bergerie avec les moutons où elle dort dans la paille sous l’escalier.
Bergère, elle va tous les jours aux offices religieux pour recevoir l’eucharistie.
Elle partage son pain sec avec les pauvres, et parle de Dieu aux enfants des métairies voisines.
Sa condition de pastourelle lui convient, elle peut faire son chapelet dans la forêt de Boucaune.
Elle décède à l’âge de 22 ans, en 1601.
40 ans plus tard, en ouvrant dans l’église la tombe de la famille Cousin, pour y enterrer une parente, on découvre son corps parfaitement conservé.
Elle est béatifiée en 1854.
Canonisée en 1867.
Sa maison ou elle vécut existe toujours.
Plusieurs miracles de son vivant et depuis sa mort jusqu’à nos jours ; il y en a encore.
Dès lors une basilique lui a été construite uniquement par les fidèles.

Pour tout renseignement, merci de contacter le père Franz au 06.22.16.91.10
ou par mail paroisse.limogne@gmail.com

Soutenir par un don