Martel : Concert centenaire 1918-2018

Concert à Martel du vendredi 4 mai 2018, à 20 h 30
1918-2018 : UN DOUBLE HOMMAGE DANS UNE CREATION MUSICALE

Avec le Requiem de Fauré et la cantate "Pour les funérailles d’un soldat", l’Ensemble Vocal de Brive a eu l’occasion d’inviter les spectateurs de l’église Saint-Maur de Martel dans un recueillement respectueux autour du centenaire 1918-2018 : commémoration des événements militaires bien sûr, mais aussi du décès de Lili Boulanger, compositrice française décédé très jeune.

Mais le répertoire n’était pas seulement emprunt de gravité : tout en rendant hommage à la compositrice Lili Boulanger disparue trop tôt, la cantate Vox Domini composée spécialement par Christophe Loiseleur des Longchamps a conjugué solennité et joie. Le compositeur, quercynois lui-même, s’est inspiré d’un texte émouvant et d’une rare poésie : une homélie de Mgr Cézerac, évêque de Cahors pendant la Grande Guerre, à l’occasion de la bénédiction de cloches dans une paroisse du diocèse.

Une création spirituelle et brillante
Tout en captant doucement l’auditeur par une tonalité harmonique rassurante, le compositeur n’a eu aucune appréhension à se servir de procédés plus audacieux qui inscrivent l’œuvre dans un langage résolument contemporain, à la fois spirituel et brillant. Harpe, cloches tubulaires, orgue et cors, dialoguant avec les couleurs chaudes des cordes, apportent des contrastes saisissants. L’œuvre alternant avec fluidité les solos et les chœurs a été largement appréciée du public nombreux de Martel, mais aussi dans les jours suivant à Brive et à Sarlat où elle a profité d’une "standing ovation". Elle a même été partiellement reprise en bis.

La qualité et la technicité recherchée par le directeur artistique face à cette formation lui a conféré une large et légitime réputation. Servant au plus prêt l’esprit des œuvres, l’orchestre et l’Ensemble Vocal de Brive ont bénéficié de la prestation majesteuse de Sarah Lazerges, mezzo-soprano, et de David Wilson-Johnson, baryton de réputation internationale. La voix chaude et expressive de ce dernier, qui a enregistré avec Harnoncourt, Leonardt, Giulini, Prévin, Rattle, Dutoit, a enchanté tant dans le Vox Domini, que dans le célèbre Libera me. Plus de cinquante ans après sa fondation, l’Ensemble Vocal de Brive reste très inventif dans ses projets artistiques, et sait émouvoir au fond des cœurs par un partage sincère et toujours élégant avec son public. Le prochain rendez-vous attendu est à Souillac pour lier l’Ensemble Vocal de Brive avec l’orgue tout fraîchement restauré.

Christophe des Longchamps

Soutenir par un don